Bretagne : Ce qu’il faut voir et faire dans le Finistère Sud

bretagne voir et faire au pays bigouden vue

La Bretagne, ça vous gagne ! Nous avons dernièrement passé une semaine au Pays Bigouden, dans le Finistère Sud. Nous n’étions pas retournés en Bretagne depuis quelques années, et quel réel plaisir ! Il y fait bon vivre : repos, gourmandise, surf, balade à l’air frais… Bref, nous allons tout vous raconter et vous livrer les lieux et activités à ne pas manquer pendant vos vacances en Bretagne !

Visiter la charmante commune de Penmarc’h

Nous avons séjourné à Kérity, un quartier de la commune de Penmarc’h qui compte un peu plus de 5 500 habitants. Le mot d’ordre est donc : tranquillité ! Le matin vous pouvez apprécier le retour au port des pêcheurs, et le marché qui l’accompagne. Faire quelques pas pour rejoindre le bout du port, et faire une session pêche.

Une enseigne propose des locations de vélo ou de voiture à pédales, ce qui vous permettra de profiter de la piste cyclable qui longe toute la côte. Vous pourrez rejoindre de grandes plages, et d’autres communes sans trop d’effort.

Lors de votre passage, ne manquez surtout pas de grimper les 307 marches du phare d’Eckmühl. La vue à l’arrivée vous offre un beau panorama sur la commune et ses alentours. L’entrée est d’environ 2-3 €.

Une petite virée à vélo autour de Penmarc’h, ça vous dit ?

Déguster les spécialités de la Bretagne

La France est bien connue pour sa gastronomie et ses spécialités régionales… Lors de notre virée bretonne, nous avons pris un grand plaisir à déguster les spécialités locales du Finistère !

Dès lors, nous avons commencé par l’incontournable galette sarrasin cuite au beurre salé, et servi avec un pichet de cidre… Miam miam, rien de mieux pour se mettre dans l’ambiance. Des amis nous ont fait découvrir les fameuses kouign, qui ressemblent fortement à des pancakes. N’hésitez pas à vous arrêter dans une brasserie un matin, et demandez un petit déjeuner typique, vous serez servi !

Une virée sur la côte atlantique est aussi l’occasion de savourer crustacés, fruits de mer et poissons fraîchement pêchés. Que de bons produits ! Finissez votre dégustation avec une part de phare breton ou de kouign-amann, et vous serez fin prêt pour vos futures activités.

Partir à la découverte des phares bretons

Les phares sont nombreux en Bretagne, et sont tous différents. Nous avons sélectionné trois phares dont les ambiances sont complètement différentes.

Le phare d’Eckmühl est le seul des trois cités où il est possible de monter pour apprécier la vue. Le phare de Bertheaume situé à Plougonvelin vous embarquera dans une ambiance à la Shutter Island. Lors de notre visite, le temps était nuageux et la mer agitée, ce qui rendait le phare assez mystique. Attention aux éclaboussures !

Enfin, le phare du Petit Minou à Plouzané est notre préféré. Le pont pour s’y rendre, et le paysage derrière lui donnent tout son charme.

Surfer les vagues de la côte ouest en Bretagne

Il nous était impensable de ne pas nous essayer au surf depuis la Bretagne ! Nous nous sommes donc rendus à la pointe de La Torche, où l’école de surf propose tout l’équipement nécessaire pour se faire une bonne session. Nous nous y sommes rendus pour nous équiper puis nous sommes allés nous mettre à l’eau.

En bons novices que nous sommes, nous avons plus passé de temps dans l’eau que sur notre planche. Mais les premières sensations étaient supers, et nous avons passé un très bon moment (malgré un bel écart de température avec les eaux de Polynésie Française 🙊).

Lorsque vous allez à l’eau, soyez prudents car il peut y avoir des courants vous ramenant en un clin d’œil dans une zone à risque, ou encore des tourbillons qui vous attirent vers le fond.

Arpenter les ruelles fleuries de Quimper

Quimper… notre petit coup de cœur du séjour en pays Bigouden ! Nous nous y sommes rendus en début d’après-midi et avons décidé d’embarquer dans le petit train pour visiter tout en apprenant les anecdotes de la ville. On ne peut que recommander ! Sachez également que pour l’achat d’un ticket (6,50 €), vous avez une remise pour le prochain tour de train que vous souhaiterez faire à Bénodet ou Concarneau.

Aussi, le centre ville de Quimper est très joli, les ruelles sont typiques et l’ambiance chaleureuse. La cathédrale Saint-Corentin est grandiose, et les nombreux jardins sont bien fleuris voire exotiques !

Découvrez Quimper et son charme fou !

Embarquer pour une session pêche

Certains pêcheurs vous proposent d’embarquer à bord de leur chalutier pour une matinée pêche. Le départ se fait généralement aux aurores. Cette virée en mer est l’occasion de ramener le repas du midi : poisson à volonté !

Ce jour-là, nous avons eu une mer plutôt houleuse, mais généreuse : une dizaine de poissons pêchés, soit un festin pour le repas du midi. Petite surprise lors de notre session pêche : pendant que nous étions concentrés sur nos cannes, nos copains les phoques finissaient leur nuit en se dorant la pilule sur les rochers situés à quelques kilomètres des côtes. Bref, une très belle matinée !

Attention toutefois au mal de mer, qui peut même toucher les habitués et vous faire passer un mauvais moment… Renseignez vous auprès du marin sur les conditions maritimes, et il saura vous conseiller.

Découvrir l’histoire de la Bretagne en visitant la Pointe de Pen Hir

Située dans la presqu’île de Crozon, la Pointe de Pen Hir est un immanquable. Ambiance rocheuse, avec une vue incontournable. Ce lieu regorge de balades et de falaises à escalader. Avis aux adeptes de sensations !

Sur le site, vous pourrez découvrir la Croix de Pen-Hir qui est un monument dédié aux Bretons de la France libre de la Seconde guerre mondiale. Un peu plus bas sur la route, d’autres vestiges de la guerre sont ouverts à la visite. Vous y découvrirez un musée mémorial de la bataille de l’Atlantique installé dans un des bunkers édifiés durant la guerre.

Immersion totale dans l’histoire de la Bretagne à la pointe de Pen-Hir

Faire une pause à Brest avant de s’envoler

Avant de prendre l’avion pour rentrer à la maison, nous avons profité de quelques heures pour visiter Brest. Nous n’avons pas eu de réel coup de cœur pour son centre ville, mais il y a quelques lieux intéressants à visiter comme le Château qui fait désormais office de Musée National de la Marine (7 € l’entrée), ou encore le jardin du Conservatoire botanique national (gratuit hors serre tropicale pour 5-7 €).

Nous avons beaucoup entendu parler de l’Océanopolis (21 € pour les adultes, 15 € environ pour les enfants), réputé pour être l’un des plus importants d’Europe. N’étant pas trop fan des aquariums (on préfère voir nos amis marins dans leur habitat naturel…), nous ne nous y sommes pas rendu. Toutefois, sa réputation en vaut certainement le détour !

Personne ne lit jusqu’à la fin les articles de blog voyage… Du coup, pour les égarés, saviez-vous que le Bigouden est un élément situé au sommet de la coiffe brodée, que portaient les habitantes de la région de Pont l’Abbé ? Le mot est apparu dès les années 1830. Par la suite, « Bigoudènes » désignera les femmes portant cette coiffe.

Laisser un commentaire